Le féminisme, encore un truc de meufs !

Le féminisme, encore un truc de meufs !

Halte-là !  Commençons sur de bonnes bases toi et moi, avec une définition du féminisme. Ma définition du féminisme.

Le féminisme c’est la volonté d’atteindre l’égalité entre les femmes et les hommes. Ni plus, ni moins. Cette égalité doit être à tous les niveaux : au travail, salariale, dans le couple, dans la vie familiale, au lit (et avant)… Bref, cela embrasse tous les aspects de la vie quotidienne et la société dans son ensemble : organisation du travail, lutte contre les stéréotypes, éducation des enfants…

C’est pour cela que le féminisme n’est pas une affaire de femmes. L’égalité entre les femmes et les hommes n’est rien de moins qu’un projet de société. C’est pourquoi, il doit être porté par les femmes et les hommes. Les femmes avec les hommes. On déconstruit donc très vite le stéréotype du féminisme qui serait contre les hommes, et on l’oublie.

Concrètement, qu’est-ce que cela veut dire ? Cela veut dire se libérer des injonctions patriarcales ou machistes, acquérir la liberté de son corps, de l’utilisation de son corps, dans l’espace public, dans l’intimité, s’affirmer et prendre la parole, casser les clichés des plus évidents aux plus masqués, obtenir des postes à responsabilités, se faire sa place dans la vie politique… Evidemment, cette liste est non exhaustive.

Et malheureusement le féminisme c’est également lutter pour conserver ses droits. Ceux que l’on pourrait croire élémentaires mais qui ne sont, en réalité, que récemment et très chèrement acquis. Faut-il rappeler qu’en France les femmes n’ont le droit de vote que depuis 1944 ? Et la possibilité d’ouvrir un compte en banque sans l’autorisation de leur mari seulement depuis 1965 ? Que la pilule contraceptive n’est autorisée que depuis 1967 via la loi Neuwirth et l’avortement seulement en 1975 grâce à Simone Veil ? Des droits que nous devons défendre car ils sont attaqués. Par exemple, quand François Fillon lors de la campagne présidentielle de 2017 explique qu’il ne reviendra pas sur l’avortement. Le simple fait d’évoquer cette possibilité est, en soi, une menace !

Le féminisme, mon féminisme, c’est une lutte collective pour l’égalité. Une lutte des femmes et des hommes. Et clairement, c’est pas qu’un truc de meufs !

One Reply to “Le féminisme, encore un truc de meufs !”

  1. Marie…je te lis, je le vis.
    Marie…ne la ferme surtout pas,
    Marie OUVRE LA pour notre plus grand plaisir, pour notre bien.

Laisser un commentaire

Show Buttons
Hide Buttons
%d blogueurs aiment cette page :